Lancé depuis octobre 2019, le nouveau Plan d’épargne retraite individuel (PER) est une réforme de l’épargne retraite adoptée au Sénat en février 2019. En effet, il est destiné à remplacer l’ensemble des solutions d’épargne retraite existantes. Il s’agit, en réalité, d’une épargne à long terme, accessible à tout le monde, salariés comme non-salariés.

Présentation de la réforme de l’épargne retraite : le PER individuel

Le Plan d’épargne retraite individuel (PER) est un nouveau dispositif d’épargne qui résulte de la réforme de l’épargne retraite prévue par la loi Pacte. Il est destiné à mettre de l’argent de côté afin de disposer d’une enveloppe d’épargne de long terme pendant votre après-vie professionnelle. En effet, qu’il s’agisse de particuliers ou de travailleurs indépendants, ce plan est accessible à toute personne possédant l’ambition de se constituer une épargne en vue de sa retraite.

En réalité, le PER individuel est destiné à remplacer l’ensemble des solutions d’épargne retraite existantes. Il s’agit, entre autres, du PERP, du PREFON, du PERCO, du contrat Madelin, etc. Ainsi, les titulaires de ces différents dispositifs d’épargne sont appelés à transférer leur contrat sur un PER individuel. Aussi, la loi envisage de rendre possible le transfert du contrat d’assurance vie au profit du Plan d’épargne retraite individuel.

Comment fonctionne le nouveau Plan d'épargne retraite individuel (PER) ?

Par ailleurs, l’avantage majeur de ce nouveau dispositif d’épargne est qu’à partir du départ à la retraite, les détenteurs d’un PER ont la possibilité de choisir entre récupérer l’épargne capitalisée ou la convertir en rente. Aussi, ceux-ci peuvent décider d’associer les deux options. Il faut souligner que les sommes issues du plan sont soumises à la fiscalité.

Fonctionnement du PER individuel

Pour alimenter votre Plan d’épargne retraite individuel, vous pouvez effectuer des versements volontaires. D’ailleurs, il est conseillé de placer régulièrement de petits versements que vous pourrez augmenter progressivement quand vos revenus s’accroissent. Aussi, vous pouvez alimenter votre PER en transférant un ancien contrat.

En fait, la loi Pacte offre la possibilité d’effectuer des transferts de contrat d’épargne retraite d’un organisme à l’autre et d’un type de contrat à l’autre. Une fois que votre épargne est placée, sa gestion est assignée au gestionnaire du plan. Il peut s’agir d’un établissement financier, d’une compagnie d’assurance, etc. En effet, pour la gestion de votre épargne, vous pouvez choisir la gestion pilotée, c’est le mode de gestion par défaut. Toutefois, vous pouvez renoncer à ce mode et opter pour une gestion libre de votre épargne.

Par ailleurs, le PER individuel étant une épargne de longue durée, les sommes versées restent bloquées jusqu’à votre départ en retraite. Néanmoins, il est possible d’effectuer des déblocages anticipés dans certains cas comme l’achat d’une résidence principale.

Catégories : PER